Séance d'auto-hypnose et de pleine conscience



La combinaison de l'auto-hypnose et de la pleine conscience pourrait fournir un outil facilement mis en œuvre par les personnes qui veulent prendre soin de leur bien-être en période de stress élevé. Chaque discipline s'est avérée efficace pour soulager le stress, et l'intégration pourrait faciliter le changement tout en créant un outil hautement accessible.

Il existe de nombreuses similitudes entre les deux pratiques, telles que la concentration de l'attention et l'accent mis sur la connexion entre l'esprit et le corps. Cependant, des distinctions importantes dans les aspects psychologiques (auto surveillance) et neurales (connectivité fonctionnelle) existent.

L'intégration de la pleine conscience et de l'hypnose dans l'auto-hypnose consciente justifie une comparaison des deux disciplines. Parce que la recherche actuellement disponible se concentre principalement sur les propriétés curatives de la pleine conscience et de l'auto-hypnose, les deux pratiques sont mieux comparées dans le contexte de leur application clinique, l'objectif de la pleine conscience et de l'hypnose étant de faciliter la guérison et soulager la souffrance par le changement de comportement et la promotion de la santé (Otani, 2016). Dans les deux cas, l'imagerie est souvent utilisée pour atteindre des objectifs de traitement spécifiques, et l'attention est peut-être l'élément le plus crucial ; mais certains mécanismes de changement par lesquels les buts thérapeutiques sont atteints peuvent être distincts pour chaque pratique.

L'hypnose est définie comme un état de conscience impliquant une attention focalisée et une conscience périphérique réduite caractérisée par une capacité accrue de réponse à la suggestion. Pendant un état de pleine conscience, l'observation de la réalité dans le moment présent est voulue et une conscience accrue des stimuli sensoriels internes et externes peut être expérimentée.

La pleine conscience et l'hypnose ont été associées à des effets de sur la neuroplasticité (...). D'après Lynn et al. (2012), chaque pratique semble avoir le schéma inverse de la connectivité fonctionnelle dans le cerveau, avec des connexions fonctionnelles entre les régions d'auto-surveillance et le contrôle cognitif diminuant avec l'hypnose et le renforcement avec la pleine conscience.

Ceci est intuitif quand on considère la nature de la dissociation hypnotique comme un processus inconscient par rapport à la pleine conscience étant un effort conscient d'observer. Cependant, les variations dans la pratique et les protocoles de recherche avec l'hypnose et la pleine conscience rendent difficiles les comparaisons directes. Bien qu'il y ait beaucoup de similitudes entre les deux, la pleine conscience et l'hypnose sont suffisamment distinctes pour nécessiter de nouvelles recherches sur les implications de la combinaison des deux disciplines.

L'auto-hypnose consciente peut être définie comme une intervention qui utilise l'induction hypnotique et la suggestion pour atteindre les buts et les objectifs de la pleine conscience (Elkins et Olendzki,). L'auto-hypnose consciente utilisée pour les auto-soins est comparable à un changement de mode de vie qui n'est pas exclusivement thérapeutique. Elle peut être imaginé comme une pratique consciente qui revient aux bases de la méditation de pleine conscience mais qui donne aux individus un nouveau moyen d'explorer leurs pensées et leurs émotions. Utiliser des concepts conscients comme des suggestions hypnotiques, telles que la conscience présente, peut-être plus accessible pour les individus qui trouvent la pleine conscience ou la méditation difficile à pratiquer sans être guidés (...)

Une induction hypnotique facilite la concentration interne et l'ouverture à la suggestion, l'imagerie relaxante fournit un cadre paisible, et les suggestions pour la pleine conscience travaillent vers l'objectif de la séance.

Les buts conscients de l'acceptation et de la conscience présente sont affectés par des suggestions hypnotiques et, à leur tour, cette attention permet à l'individu de se concentrer plus facilement. De même, la relaxation est facilitée par l'imagerie hypnotique et les principes conscients de ne pas se préoccuper du passé ou du futur. À son tour, cette relaxation favorise davantage l'approfondissement et l'ouverture aux suggestions conscientes, permettant éventuellement aux voies nerveuses et aux habitudes enracinées de changer avec le temps. Ensemble, les principes de chaque pratique se combinent et éventuellement facilitent l'utilisation. Cette pratique fusionnée peut être utile à tout le monde (...).

Environ 2 semaines après qu'une patiente a commencé à pratiquer l'auto-hypnose dans sa vie quotidienne (Script " Cat at the Beach "), elle a été surprise de la rapidité avec laquelle ses schémas de pensée semblaient changer et de la rapidité avec laquelle l'attention était devenue réflexive pendant les périodes stressantes. Avec les séances d'auto-hypnose consciente elle se sentait plus calme dans les moments stressants de la vie et plus orientée vers le moment présent. Ces améliorations ont été significatives pour elle avec la sensation d'être plus en mesure de gérer son stress. Elle a aussi signalé que la latence du sommeil s'est améliorée et elle a senti que l'anxiété générale diminuait.

En conclusion, les auteurs mettent en évidence que l'avantage clé de l'auto-hypnose consciente est la capacité à individualiser et créer des images qui font appel à une personne en particulier... qui peuvent être rappelées n'importe quand et n'importe où selon les besoins. La patiente dans cette expérience a apprécié les moments des séances d'auto-hypnose consciente, et elle sentait que cela valait bien le peu de temps qui lui était alloué chaque semaine. L'auto-hypnose consciente a des applications potentielles pour le soulagement des symptômes, mais aussi pour l'auto-soin et le bien-être en général en l'absence de symptômes.

Chez la patiente, l'auto-hypnose consciente s'est révélée être simple à utiliser, relaxante et efficace pour atteindre ses objectifs. L'auto-hypnose consciente est un outil prometteur non seulement comme un supplément pour les soins aux patients, mais aussi pour l'auto-soin dans la gestion des facteurs de stress quotidiens (...).

Elkins, Gary & Roberts, R. Lynae & Simicich, Lauren. (2018).

Mindful Self-Hypnosis for Self-Care : An Integrative Model and Illustrative Case Example.

American Journal of Clinical Hypnosis.

#stress #stressposttraumatique #script #douleur #hypnosedouleur

© Hypnose Saint-Nazaire | Hypnotiseur St-Nazaire

  • Hypnose Saint-Nazaire
  • Hypnose Saint-Nazaire
  • Hypnose Saint-Nazaire