© Hypnose Saint-Nazaire | Hypnotiseur St-Nazaire

  • Hypnose Saint-Nazaire
  • Hypnose Saint-Nazaire
  • Hypnose Saint-Nazaire
Jan 22

Efficacité de l’hypnose sur l’anxiété, la dépression, le stress lors d’une biopsie du sein

0 comments

Edited: Jan 22

 

hypnotiseur saint nazaire hypnose st nazaire loire atlantiquehypnotiseur saint nazaire hypnose st nazaire loire atlantique

Une étude clinique randomisée a été menée pour évaluer les effets sur les niveaux d'anxiété, de dépression, de stress et d'optimisme d'une intervention clinique d'hypnose enregistrée sur audio et d'une session de musique et les comparer à un groupe témoin chez les femmes devant subir une biopsie du sein. Nous avons analysé les données de 170 patients âgés en moyenne de 47 ans et répartis aléatoirement dans chacun des groupes. Les variables psychosociales ont été mesurées à 3 moments : la ligne de base, qui correspond à la période précédant l’intervention avec hypnose, musique ou attente dans la salle avant la biopsie ; une deuxième mesure après les interventions et une troisième mesure après la procédure de biopsie du sein.

 

 

Les résultats ont montré une réduction statistiquement significative dans les groupes d'hypnose et de musique par rapport au groupe témoin :

 

- #stress (p <0,001, η2p = 0,06);

- #douleur, (p <0,01, η2p = 0,04);

- #anxiété (p <0,001, p2p = 0,07)

- #dépression (p <0,001, 2p = 0,05)

 

Avant la biopsie, l'#hypnose diminuait considérablement les niveaux de douleur et de dépression par rapport à la musique, mais après la biopsie, il n'y avait pas de différence entre les deux groupes.

 

Il est recommandé de faire appel à des interventions audio et hypnotiques enregistrées afin de réduire l’inconfort physique et émotionnel au cours de la biopsie et d’améliorer la qualité de vie des patientes présentant un cancer du sein présumé.

 

 

Teresa Sánchez-Jáuregui, Arnoldo Téllez, Dehisy Juárez-García, Cirilo H. García & Felipe E. García (2018) Clinical Hypnosis and Music In Breast Biopsy:A Randomized Clinical Trial, American Journal of Clinical Hypnosis, 61:3, 244-257, DOI: 10.1080/00029157.2018.1489776

 

New Posts
  • Question de la revue Dans quelle mesure la réduction du stress basée sur la pleine conscience (RSBPC) est-elle efficace pour réduire les problèmes liés au stress des aidants familiaux de personnes atteintes de démence ? Contexte La démence est devenue un fardeau pour la santé publique à l’échelle mondiale. Prendre soin de personnes atteintes de démence est très stressant, les aidants sont ainsi plus susceptibles de souffrir de problèmes psychologiques, tels que la dépression et l’anxiété, que la population générale. La réduction du stress basée sur la pleine conscience est une intervention potentiellement prometteuse pour cibler ces problèmes. De plus amples informations sont nécessaires pour déterminer si la réduction du stress basée sur la pleine conscience peut aider les aidants familiaux de personnes atteintes de démence. Conclusions des auteurs: Après avoir pris en compte les effets non spécifiques de l’intervention (c.-à-d. en la comparant avec un témoin actif), des preuves de faible qualité suggèrent que la réduction du stress basée sur la pleine conscience réduirait les symptômes dépressifs et l’anxiété des aidants, au moins à court terme. Il y a d’importantes limitations à l’ensemble de preuves concernant la réduction du stress basée sur la pleine conscience dans cette population. Selon notre évaluation GRADE, la qualité des preuves était faible à très faible. Nous avons rétrogradé la qualité des preuves principalement en raison du risque élevé de biais de détection ou de performance, et du manque de précision. En conclusion, la réduction du stress basée sur la pleine conscience a le potentiel de répondre à certains besoins importants de l’aidant, mais davantage d’études de haute qualité dans ce domaine sont nécessaires pour confirmer son efficacité. Liu Z, Sun Y, Zhong B. Mindfulness-based stress reduction for family carers of people with dementia. Cochrane Database of Systematic Reviews 2018, Issue 8. Art. No.: CD012791.
  • Les progrès réalisés dans le domaine de l'oncologie pédiatrique ont entraîné une augmentation du taux de survie chez les enfants atteints de cancer , et le bien-être émotionnel et la qualité de vie de cette population sont des éléments essentiels des soins. Les thérapies corps-esprit ( MBT ) sont une modalité de traitement adjuvante qui semble avoir un impact positif sur la qualité de vie du patient, la santé mentale du patient et les perceptions familiales face à la maladie. Dans cette revue, nous décrivons plusieurs MBT basés sur des preuves , tels que l'art thérapie, la méditation, la prière, la musicothérapie, l'hypnose et les techniques de relaxation, leur utilisation et notre expérience personnelle avec MBT dans notre institution. Les données actuelles suggèrent que les MBT ont été efficaces pour réduire les symptômes liés à la pathologie oncologique chez les enfants . Sur la base de l'expérience de notre institution, l'administration de ces thérapies peut être étendue à l'utilisation de la technologie et favoriser l'inclusion de la famille dans les soins, ce qui peut améliorer la qualité de vie du patient et de sa famille. D'autres études sont justifiées pour déterminer les effets des MBT dans le cancer infantile. Les MBT sont de plus en plus importants dans le soin des jeunes atteints d'une maladie oncologique . Il est nécessaire d'augmenter la quantité et la qualité de la recherche pour la sélection et l'inclusion du MBT dans cette population. Curr Psychiatry Rep. 2018 Jul 21;20(8):58. doi: 10.1007/s11920-018-0927-6.
  • L'anesthésie, qu'elle soit générale pour une intervention chirurgicale ou régionale-péridurale obstétricale, bloc nerveux périphérique-est souvent une source d'anxiété pour les patients. Pour y remédier, les anesthésistes ont depuis longtemps recours à la prémédication, consistant à l'administration préopératoire de médicaments anxiolytiques ou sédatifs aux patients. Cette attitude est toutefois sujette à controverse actuellement, car plusieurs études semblent démontrer le peu d'efficacité de la prémédication alors qu'elle est responsable d'effets indésirables tels que la somnolence retardant potentiellement la récupération postopératoire et le retour à domicile. Il est toutefois à noter qu'il est admis de longue date par les anesthésistes que la visite préopératoire constitue la meilleure prémédication, soulignant l'importance de la communication dans le soin. Certaines approches non médicamenteuses sont actuellement utilisées pour améliorer le confort des patients opérés ou hospitalisés. Parmi celles-ci, l'hypnose trouve un regain d'intérêt dans le milieu médical, en particulier au bloc opératoire ou lors de la réalisation de soins douloureux. De nombreux travaux scientifiques ont été réalisés sur ce sujet, récemment rap-portés dans une méta-analyse regroupant 34 études soit 2 597 patients (1). Cette méta-analyse montre que chez des patients adultes pris en charge au bloc opératoire, l'hypnose permet entre autres choses une réduction de l'anxiété et de la douleur ainsi qu'une diminution de la consommation médicamenteuse. L'objectif de cet article est de présenter un certain nombre d'études françaises récentes concernant l'intérêt de l'hypnose et de la communication thérapeutique en anesthésie pour améliorer le confort des patients au bloc opératoire ou en salle d'accouchement. Communication thérapeutique au bloc opératoire Une étude a été réalisée auprès de 234 patients adultes évaluant l'intérêt de la communication thérapeutique pour améliorer le confort des patients opérés en ambulatoire à l'arrivée au bloc opératoire (2). Cette étude a été menée en trois phases, dans un bloc opératoire où le personnel soignant n'était pas initialement spécifiquement formé à la communication (PDF) Communication thérapeutique au bloc.... Available from : https://www.researchgate.net/publication/324137112_Communication_therapeutique_au_bloc_operatoire_et_en_salle_d'accouchement [accessed Jul 22 2018].